Photo gagnante du concours
" />
Vainqueur val80
bac a l honneur
" />
le bac de dav02
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités :: 1 Moteur de recherche

bart02410

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 81 le Mer 23 Nov - 13:53

créer un forum


Derniers sujets
» stef59 et de retour lol
par bart02410 Mar 1 Aoû - 21:31

» Le 450 litres de julien02
par Julien02 Sam 1 Juil - 19:50

» artemia
par ortie51 Ven 23 Juin - 10:48

» amelioration de mon meuble
par ortie51 Dim 18 Juin - 11:01

» Présentation
par bart02410 Mer 7 Juin - 21:34

» un coucou et une demande d'info
par Val80 Mer 31 Mai - 21:54

» bac ikai
par bart02410 Lun 22 Mai - 22:03

» projet bac 500l
par Julien02 Jeu 18 Mai - 19:08

» nouveau du 63
par Lolo10 Mar 16 Mai - 20:53

» filtre fludisé
par ortie51 Mar 16 Mai - 7:42

» chassis
par Djedje02 Dim 14 Mai - 18:43

» Mon nouveau bac de 140l
par Djedje02 Dim 14 Mai - 10:43

» Coraux
par ZyrRook Sam 6 Mai - 20:32

» méthode Balling
par Djedje02 Mer 3 Mai - 21:48

» Mon bac version 2
par Djedje02 Lun 1 Mai - 22:24

» branchement
par ortie51 Mer 26 Avr - 10:21

» Mon 840 litres
par marco62840 Sam 1 Avr - 9:24

» Mon récif en profondeur
par Djedje02 Jeu 23 Mar - 23:27

» presentation et creation d un aquarium 210L en eau de mer
par Djedje02 Jeu 16 Mar - 18:03

» Fluval reef M60
par Benjamin80400 Mer 15 Mar - 23:21

» Publicité pour le forum
par bart02410 Ven 10 Mar - 12:28

» Point blanc
par Benjamin80400 Mer 8 Mar - 12:07

» Anniversaire nikos 02
par bart02410 Mar 28 Fév - 21:55

» identification
par Benjamin80400 Lun 27 Fév - 0:08

» bac 300L
par ortie51 Sam 25 Fév - 16:03

» Pompe
par Djedje02 Sam 25 Fév - 14:03

» test
par ortie51 Lun 20 Fév - 7:38

» mon nouveau reef
par jamy02 Dim 19 Fév - 23:44

» Petite question
par marco62840 Jeu 16 Fév - 8:20

» Animal stor
par stef59 Mer 15 Fév - 22:58

Les posteurs les plus actifs du mois
bart02410
 

Mots-clés

Statistiques
Nous avons 521 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est derierwin

Nos membres ont posté un total de 52917 messages dans 2753 sujets
carte des membres


Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier


les Refuges et Refuges DSB

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

les Refuges et Refuges DSB

Message par Gégé84 le Ven 4 Juil - 10:48

Résumé sur les Refuges et Refuges DSB.
Le refuge ; un jardin japonais mais récifal.

Source Nanozine
 
En effet les refuges sont des sources de biodiversité non pas macro mais microscopique.
Comme son origine le spécifie, le refuge est une zone plus ou moins grande de volume au choix ou l’on permet à toute une biodiversité de micro-organismes qui ne trouverait pas leur place dans les bacs principaux de se réfugier et de prospérer à l’abri de toute prédation.
Grâce aux refuges, nous avons la possibilité de maintenir et d’observer voir de reproduire des espèces dites nuisibles dans un bac d’ensemble et ce même si de nos jours, la tendance récifale tend vers des bacs de plus en plus spécifiques voir éco typiques.
Je vais développer ici les différentes techniques utilisées pour la confection de refuges multi utilitaires mais je ne m’étendrais pas sur les grands procédés d’élimination des matières organiques ni sur la diversité de la micro faune qui le peuplera.
 
Les différents points forts du refuge.
Un refuge est tout d’abord comme dis dans l’introduction un milieu ayant des rapports indirects avec le bac principal ou la vie qui tend à disparaître dans le bac principal va pouvoir prospérer et vivre sans influence de prédation de la part des poissons, des herbivores etc.
La chaîne ou pyramide trophique est ici rompue juste avant le niveau des super prédateurs que sont les poissons, et gros herbivores qui en bac principal régulent la pousse des algues.
Une quantité non négligeable d’algues d’espèces différentes et variées vont colonisés le milieu mis à leur disposition. Le substrat sableux, vaseux ou solide que sont les roches vivantes et les vitres seront colonisés. Chaque algue à son utilité et ses contraintes tant sur le plan de ses capacités nutritives pour d’autres organismes et comme réserve de nourriture pour les herbivores du bac principal mais aussi sur le plan ou elles excellent et qui se trouve être la capture des minéraux et molécules organiques et minérales nuisibles pour leur assimilation et leur transformation lors de la photosynthèse. Comme le dit Vonvon, elles fixent les matières excédentaires du système principal.
 
Rôle du substrat.
Les algues dont les différentes propriétés sont données par Vonvon se trouvant sur substrat sableux ou vaseux auront aussi la capacité de pomper dans ce substrat les matières dont elles ont besoins et dont nous désirons tellement nous débarrasser.
 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
 
En effet certaines algues et cyanobactéries lorsque elles réalisent un tapis sur le substrat créent des zones à la surface de celui-ci qui sont réductrices et ou des enzymes vont acidifier localement le milieux pour favoriser l’absorption des substances qui y sont fixées. Ces mêmes enzymes peuvent êtres couplées à des bactéries qui comme dans le cas des légumineuses produisent de l’azote qui sert directement au végétal ou à la cyanobactérie.
Les cyanobactéries à la surface d’un substrat saturé en matières sédimentaires non décomposées vont produire un tapis qui ne laissera pas passer l’oxygène. On retrouvera sous le tapis une zone anoxique ou une chimiosynthèse du soufre aura lieu. Des dégagements sulfurés ainsi que des radicaux acides seront émis dans l’eau du bac à la mort de la colonie de bactéries ; ce qui peux être potentiellement dangereux.
Ceci implique que nous devions instaurer au niveau technique une zone qui va piéger les sédiments avant leur arrivée dans le refuge à substrat sableux, pour éviter que celui-ci ne se charge des sédiments provenant du bac principal.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
 
Dans la zone en U qui permet le piégeage des sédiments, nous pouvons introduire dans la seconde partie du U de gros morceaux de pierres vivantes que l’on tentera d’espacer pour laisser la place libre aux éponges et tunicier qui peuvent s’y développer. Leur utilité sera donc une première filtration des déchets et un ralentissement du flux d’eau.
Autre point toujours très important concerne directement la nature du substrat. En effet comme nous comptons accueillir une grande diversité d’organismes de toutes tailles et différents types d’algues, il faut que nous établissions un DSB d’une hauteur de 100 à 120 mm de haut. Ce DSB doit avoir un mélange de sables de granulométries variées pour permettre à tous types d’organismes de le coloniser. La proportion des différents fractions n’est pas facile à donner car peut variée fortement mais ce qui est sûr c’est que l'on rencontre une prédominance de sédiments fin.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
 
Lorsque je parle de sédiments fins, je parle des sédiments d’origine biogène et terrigène mais les sédiments authigènes eux sont à éviter. Donc nous favoriserons les sables fins riches en morceaux de coquilles, tes, squelettes de coraux etc. Pour ce faire les sables d’aragonite orthorhombique et calcites rhombiques d’origine naturelle sont les plus intéressants.
La granulométrie de ces sables doit être la plus fine possible. Ensuite à se sable naturel nous pouvons ajouter un portion de poudre de zéolithe ce qui permettra de catalyser les réaction de dégradation des matières organiques dans le substrat. Cela favorise bien entendus la pousse des algues et donc une élimination plus rapide des matières non désirées.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
 
Pour ce faire le Miracle-mud bien que décrier pourrait s’avérer utile dans le mélange ; bien entendu en proportion réduite (je dirais personnellement 1/7 de la masse totale de substrat).
Tous ses sables fins vont donner au substrat un pouvoir plastique mais pour que les organismes vivants puissent y vivre il faut des matériaux de structure donc des sables de plus grosse granulométrie. Pour cela du sable d’aragonite et des sables hydrogénocarbonates ou de cilice seront les biens venus. La granulométrie de ses sables doit être moyenne soir 2 à 5 fois plus grande que les sables fins.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ce sera la fraction qui donnera une structure au substrat et permettra aux vers tubicoles de former des fourreaux, aux copépodes de se glisser dans le substrat etc. L’utilisation d’une portion de sable vivant pour enrichir le milieu est conseillée bien que se sable sois difficile à se procurer.
Le but recherché est de créer un substrat qui sois aérer et ou une gradation de l’oxygène puisse se réalisée.
Le substrat du refuge est donc très important !!
Dernière précision quant à ce substrat ; il doit être dégager et exposé à la lumière ce qui implique que des pierres vivantes ne peuvent pas s’y placer.
 
Le refuge est important car c’est une source continuelle de nourriture pour les occupants du bac principal.
En fait pour que cette manne nutritive arrive vivante dans le bac, il faut que ses organismes ne soient pas aspirés par les pompes dans lesquels ils seraient broyés. Le système qui permettra donc de mener ses organismes vivants jusque à l’aquarium est simple mais demande quelques concessions de la part des aquariophiles ; en effet la descente par gravitée est la meilleure solution. Cela implique que le refuge se situe au-dessus du niveau du bac.
Le débit d'un refuge est variable. En effet, les refuges algaux nécessitent des vitesses de renouvellement de l'eau plus importante que les refuges à vases ou à spongiaires. La hauteur d’eau dans un refuge n’a pas besoin d’être fort élevée car il faut que la lumière arrive jusque aux algues. Les algues ont besoin de lumière pour pousser mais ne sont pas aussi exigeantes que pour les coraux en effet elles se contentent de simples tubes néons T8 ou T5 ayant un spectre de 6000 K. La couleur de ses tubes est jaune mais cela ne posera pas de problème pour les organismes qui y vivent, ils ne sont pas photosynthétiques à part les algues.
Le développement d’un refuge à algue est très intéressant comme vous l’explique Vonvon dans son article de ce mois-ci.
 
Refuges ayant un intérêt biologie.
D’autres configurations de refuges sont possibles et peuvent présenter un intérêt tout autre.
Les refuges constitués uniquement de pierres vivantes sont aussi intéressants si on les place en zone obscure et en présence d’un grand nombre d’éponges et tuniciers non photosynthétiques.
Ce type de refuge sera peuplé d’un grand nombre d’organismes filtreurs. Des nudibranches pourront être alors élevés pour leurs couleurs et leur intérêt biologique. Mais la diversité et le pouvoir d'extraction des phosphates etc. seront beaucoup plus faibles.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

En effet, les éponges et tuniciers sont une source de nourriture pour de nombreux nudibranches aux couleurs souvent épatantes et diversifiées. Les éponges sont utiles pour la filtration de l’eau et la fixation et transformation de matières en suspension. Elles jouent à leur façon un rôle d’épuration biologique important.
 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Des refuges basés sur les vases.
Des refuges plus particuliers sont constitués uniquement d’une zone de vase sédimentaire très riche en éléments indispensables comme le strontium, l’iode, le fer, le cobalt, eux-mêmes très utiles pour les coraux et les habitants récifaux. L’enrichissement de cette vase avec de la poudre de zéolithes est utilisées pour l’épuration de l’eau. C’est un excellent support pour des cyanobactéries, des macro algues, des diatomées, des hydraires ou des hydrozoaires.
Je ne développerais pas plus se sujet sur les vases par manque d’informations valides sur le sujet.
 
Le refuge d’observation et de quarantaine.
Un refuge comportant un arrangement avec une zone de sable et de roches vivantes peut accueillir les animaux dits indésirables pour les bacs d’ensemble comme les squilles, les vers de feux, et bien d’autres organismes qui nous déplaisent. De plus ses organismes que l’on tend à ne pas savoir observer en général seront mis ici au premier plan et trouverons des ressources alimentaires et environnementales qui leurs conviennent mieux de par la richesse du milieu.
 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
 
Pour résumer :
La réalisation d’un refuge n’est fondamentalement pas difficile à réaliser sur un plan technique mais si vous désirer en faire un objet de décoration au même titre qu’un bac principal, la chose sera légèrement plus complexe suivant les impératifs se chaque uns.
Sachez aussi qu’un refuge est un espace qui doit être le moins souvent possible perturbé par des changements car il se trouve être fragile. L’enrichissement de ce refuge en faune variée ne se fera pas si vous n’intervenez pas en l’enrichissant par vous-même.
Au moins on touche au refuge (sauf élagage des algues) au mieux il se portera et au plus sa capacité productrice et réductrice sera élevé et au plus le refuge sera riche en vie, au plus il aura une bonne capacité épuratrice.
 
Maintenant les choses à ne pas faire ce sont d’installer écumeur, pompe de brassage ou encore filtre mécanique dans le refuge.
 

Dernière note : si vous décidez de créer un refuge algal, ajustez la période d’éclairage en opposition avec celle du bac pour que les algues consomment le CO2 rejeter par les organismes pendent la nuit ; cela permet de conserver un pH plus stable.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Administrateur de la Famille Aquarecifal02  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Gégé84
Admin

Localisation : le Pontet 84130
Date d'inscription : 11/01/2014
Age : 49
Messages : 6695
Points : 7481
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

Re: les Refuges et Refuges DSB

Message par jamy02 le Ven 4 Juil - 11:40

merci pour le partage gégé ,il me semble que sydef utilise le Miracle-mud !

jamy02
Admin

Localisation : st-quentin 02100
Date d'inscription : 17/12/2013
Age : 40
Messages : 4707
Points : 4996
Réputation : 10

http://aquarecifal02.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum